VOUS AVEZ DES PROBLÉMES TRÉSORERIE ? Voici des pistes de solutions.

La trésorerie est le nerf de la guerre d’une entreprise. Lorsqu’elle commence à manquer, les difficultés se font rapidement ressentir. Il faut alors réagir au plus vite pour éviter de sérieuses complications et une éventuelle faillite. Comment résoudre un problème de trésorerie ? Quels sont les problèmes de trésorerie les plus couramment rencontrés ?

  • QUELLES SONT LES ORIGINES DES PROBLÈMES DE TRÉSORERIE ?

Les problèmes de trésorerie trouvent leur origine dans le cycle de trésorerie d’une entreprise. Le cycle de trésorerie est constitué des étapes nécessaires à la génération et à l’utilisation des liquidités. Il comprend les processus de collecte et de paiement des factures , ainsi que la distribution des dividendes et les activités d’investissement.

QU’EST-CE QU’UN PROBLÈME DE TRÉSORERIE ?

Un problème de trésorerie, désigne une situation dans laquelle les entrées et les sorties de fonds de l’entreprise ne concordent pas sur une période donnée..

Un problème de trésorerie, par définition, désigne une situation dans laquelle les entrées et les sorties de fonds de l’entreprise ne concordent pas sur une période donnée. Un flux de trésorerie négatif peut se produire lorsque l’entreprise dépense plus d’argent qu’elle n’en reçoit ou lorsqu’elle n’a pas assez d’argent pour payer ses factures à temps.

Les problèmes de trésorerie sont fréquents dans le monde des affaires. Certaines entreprises y sont confrontées à parce qu’elles dépensent au-delà de leurs moyens ou parce qu’elles ne perçoivent pas suffisamment de recettes. D’autres se sont surendettées en contractant trop de dettes ou en investissant trop d’argent dans des projets à long terme.

QU’EST-CE QUI PEUT IMPACTER LA TRÉSORERIE ?

Plusieurs situations peuvent conduire à un manque de trésorerie. Or, un problème de trésorerie dans une entreprise est bien souvent synonyme de mauvaise gestion. Mais pas uniquement :

  • Une insuffisance des liquidités disponibles pour payer les factures à temps. Souvent dû à de mauvaises prévisions ou à l’incapacité à prévoir les dépenses futures.
  • L’impossibilité d’obtenir des crédits ou des prêts auprès des banques ou d’autres prêteurs. Les banques sont généralement réticentes à prêter de l’argent si elles ne sont pas convaincues qu’il y a de bonnes chances que leur argent soit remboursé à temps et dans son intégralité.
  • L’absence d’investissement dans de nouveaux équipements ou de nouvelles technologies. Les entreprises qui n’investissent pas dans de nouveaux équipements ou de nouvelles technologies sont distancées par leurs concurrents qui investissent dans ces domaines. Cela peut entraîner des coûts de production plus élevés et/ou des niveaux de productivité inférieurs à ceux des autres entreprises du secteur.
  • Un fonds de roulement en berne.
  • L’accumulation des stocks. Il s’agit d’un problème courant pour les détaillants et les fabricants qui ne parviennent pas à vendre leurs produits assez rapidement. Les stocks s’accumulent, ce qui signifie pour l’entreprise des frais de stockage et d’assurance pour les stocks jusqu’à écoulement. Dans certains cas, les frais d’entreposage peuvent dépasser la valeur du stock lui-même.
  • Mauvaises gestion des habitudes de dépenses. Si la budgétisation est mal gérée, il est facile pour les dirigeants de dépenser trop en frais de déplacement ou fournitures de bureau sans se rendre compte de l’impact qu’ils ont sur les finances de l’entreprise

QUELS SONT LES EFFETS D’UNE TRÉSORERIE NÉGATIVE ?

Les effets d’un flux de trésorerie négatif sont multiples :

A-IMPOSSIBILITÉ DE PAYER LES FOURNISSEURS ET LES EMPLOYÉS

Si une entreprise ne peut pas payer ses factures, elle peut perdre ses fournisseurs – qui peuvent alors refuser de lui accorder un crédit ou de lui fournir un service – ou ses employés peuvent partir parce qu’ils ne croient pas que l’entreprise survivra à cette crise.

B-L’AUGMENTATION DES DÉPENSES EN RAISON DES TAUX D’INTÉRÊT DES PRÊTS

De nombreuses entreprises ont recours à des prêts et à des crédits pour financer leurs activités pendant les périodes creuses (et parfois pendant les périodes fastes). En cas de retard dans le paiement des mensualités, les taux d’intérêt sur leurs dettes augmentent. Cela signifie que même si les ventes repartent à la hausse, ces entreprises peuvent continuer à payer plus d’intérêts qu’elles ne le devraient, ce qui leur rend la tâche plus difficile.

C- DES OPPORTUNITÉS DE CROISSANCE MANQUÉES

Si vous éprouvez des difficultés financières, il est probable que vos employés en fassent autant – et qu’ils partent pour un meilleur emploi ailleurs. Dans ce cas, il devient plus difficile d’embaucher de nouveaux employés, car il y a moins de candidats qualifiés disponibles. Cela peut également affecter le niveau de service à la clientèle, car il y aura moins de personnes disponibles pour répondre aux questions ou fournir une assistance pour les commandes ou les demandes d’aide.

COMMENT COMBLER UN MANQUE DE TRÉSORERIE ?

Les problèmes de trésorerie sont l’une des causes les plus fréquentes de faillite des entreprises. C’est particulièrement vrai pour les start-ups et les petites entreprises dont les réserves de capital sont limitées.

Plusieurs solutions s’offrent à vous si vous vous trouvez dans cette situation :

  1. Faites des prévisions
  2. Réduire les dépenses
  3. Examinez vos coûts
  4. Augmentez les ventes
  5. Vendez des actifs
  6. Étudiez d’autres possibilités de financement

1- EXAMINEZ VOS COÛTS

La première étape pour surmonter les problèmes de trésorerie de votre entreprise est d’identifier où va l’argent. Les entreprises peuvent limiter leur exposition au risque en cartographiant l’ensemble de leur cycle de trésorerie et en identifiant les points de défaillance potentiels avant qu’ils ne se produisent.

Analysez vos dépenses en commençant par les charges fixes (fournisseurs, mutuelle, gaz, électricité…) puis les charges variables. Vous devez savoir combien d’argent vous dépensez pour chacune de vos dépenses afin de pouvoir les classer par ordre de priorité.

2- FAITES DES PRÉVISIONS

Déterminez le montant dont vous avez besoin pour continuer à vivre jusqu’à ce que la situation s’améliore (en général 3 à 6 mois). Cela vous aidera à déterminer s’il vaut la peine d’essayer d’obtenir plus de fonds ou non – si vous n’avez pas assez d’argent en banque, les banques ne vous prêteront pas de toute façon.

3- RÉDUIRE LES DÉPENSES

Réduire ses dépenses signifie dépenser moins que ce que l’on gagne chaque mois, de sorte qu’il reste un peu d’argent après avoir réglé toutes les dépenses, y compris les impôts et les autres paiements tels que le loyer et les remboursements d’emprunts, etc. Vous pouvez réduire vos dépenses en achetant des biens ou des services moins chers, en réduisant les achats inutiles, etc.

4- AUGMENTEZ LES VENTES

L’un des meilleurs moyens d’augmenter votre trésorerie est d’accroître vos ventes. Il s’agit de vendre plus de produits ou de services et d’être payé rapidement. En vendant plus de produits ou de services, vous serez en mesure de payer vos factures à temps, ce qui vous aidera à conserver une bonne cote de crédit et à obtenir des prêts à l’avenir, si nécessaire.

COMMENT PRÉVOIR ET ANTICIPER LES PROBLÈMES DE TRÉSORERIE ?

Pour éviter ces situations, vous devez être proactif et maintenir un flux régulier de liquidités dans votre entreprise. Il existe de nombreux moyens d’y parvenir – de la réduction des dépenses inutiles à la recherche de nouveaux clients – mais le meilleur moyen est de maîtriser le flux de trésorerie de votre entreprise dès que possible.

Mieux gérer et réguler ses stocks

Dans un premier temps, il est possible d’améliorer la gestion des stocks pour éviter d’avoir de la marchandise dormante. De plus, il est nécessaire de savoir quand il est temps de commander plus de stock afin de ne pas avoir de pénurie lorsque la demande augmente. S’il n’y a pas de demande pour certains produits, il est préférable de ne pas les acheter, car cela conduira à une augmentation des coûts.

Pour ce faire, il faut réaliser un inventaire afin d’identifier quels sont les stocks à écouler avec précision.

La cession de créances commerciales

La cession de créances commerciales  peut être utilisé pour convertir des factures en avance de trésorerie . Cela signifie que les factures sont payées plus tôt et que les commisions sont facturés au moment de l’escompte des factures plutôt qu’au moment du paiement.

Vous recevez alors un pourcentage de la somme due par votre client à l’avance et le reste lorsqu’il paie sa facture. Vous bénéficiez ainsi d’une injection immédiate de capital dans votre entreprise tout en vous assurant d’être payé à terme.

Vous cherchez une solution rapide et efficace pour disposer de trésorerie dont vous avez besoin à court terme ?

Related Posts

Leave a Reply